Contact
Société de la Saskatchewan
Société historique de la Saskatchewan

[ Accueil ]

Bienvenue dans la Musée Virtuel Francophone de la Saskatchewan. Ce site web est une création de la Société historique de la Saskatchewan.

Vous y trouverez des informations sur une plusieurs sujets, personnages et lieux de la francophonie en Saskatchewan. Et ne manquez pas l'occasion de consultez les archives de la Revue historique.

Olivier-Elzéar Mathieu

Olivier-Elzéar Mathieu
La contribution du premier archevêque de Regina, Monseigneur Olivier-Elzéar Mathieu, à l'avancement de la cause franco-catholique dans le sud de la Saskatchewan demeure encore aujourd'hui méconnue. C'est en partie parce qu'il était d'une grande modestie naturelle, bien qu'il ait veillé à ce que tous, catholiques et protestants, rendent sans faute les honneurs dus au représentant du Vicaire de saint Pierre. Mais c'est surtout parce qu'il estimait avant toute autre chose la discrétion et qu'il préférait les entretiens privés avec les têtes dirigeantes aux interventions sur la tribune publique, les discours mesurés devant des groupes influents aux déclarations fracassantes, l'action judicieuse dans les coulisses aux mises en demeure irrévocables dans la presse, l'apaisement à l'ameutement des passions. Son blason personnel portait d'ailleurs la devise Pacem Domino Largiente, c'est-à-dire «je donne la paix comme Dieu me l'a donnée». Mgr Mathieu a donc, dans un certain sens, peu fait parler de lui. Mais il n'en demeure pas moins qu'il a su, mieux que quiconque de son rang, faire jouer en douceur le poids politique du groupe d'électeurs dont il était l'âme et la tête. Tous s'accordaient à dire de lui qu'il avait «une poigne de fer dans un gant de velours».

Titanic

Le nom du bureau de poste de Mourey, près de Duck Lake, a été changé en Titanic, nom assez étrange vraiment.

Le Patriote de l'Ouest
le 12 septembre 1912

Le surplus de population (et la colonisation de l'Ouest)

La colonisation de l'Ouest

Il y a évidemment dans la province de Québec deux opinions diamétralement opposées sur la colonisation de l'Ouest par les Canadiens-Français. Tandis que les uns, comme La Croix de Montréal la combattent ouvertement, d'autres la conseillent et l'encouragent. C'est ainsi que l'honorable Louis Beaubien, après un récent voyage de cinq mois dans nos provinces, vient de donner, en connaissance de cause, une opinion qu'il nous fait plaisir de consigner ici. Cette opinion est celle d'un homme tout à fait compétent et désintéressé, qui parle de choses vues et étudiées sur place.


Commanditaires

Ministère éducation
Logo - Radio-Canada







Collection numérisée du Canada
Conseils des écoles fransaskoises








Conseil canadien des archives
Patrimoine canadien







 
(e0)