Contact
Société de la Saskatchewan
Société historique de la Saskatchewan

[ Accueil ]

Bienvenue dans la Musée Virtuel Francophone de la Saskatchewan. Ce site web est une création de la Société historique de la Saskatchewan.

Vous y trouverez des informations sur une plusieurs sujets, personnages et lieux de la francophonie en Saskatchewan. Et ne manquez pas l'occasion de consultez les archives de la Revue historique.

Julien Moulin, o.m.i.

Le premier Oblat de l'Ouest canadien, le père Pierre Aubert, arriva à la Rivière-Rouge en août 1845. C'était l'ouverture d'un nouveau chapitre dans l'histoire de la congrégation oblate car c'est de ce moment «que date ce merveilleux développement de la congrégation des Oblats, qui était alors à peine connue, même en France, en-dehors de la région qui avait vu son berceau. La pensée des incroyables difficultés, des sacrifices énormes, qui attendaient les hérauts de la Croix dans les steppes glacées de l'Extrême-Nord américain enflamma d'une sainte ardeur le coeur d'une multitude de jeunes clercs et de prêtres plus ou moins expérimentés qui, disant un éternel adieu au «doux païs de France», s'embarquèrent chaque année à la recherche des brebis d'Israël perdues dans les neiges de l'Athabasca et du Mackenzie, sans laisser échapper un mot de regret pour les amis et les parents qu'ils laissaient au pays natal.»

Regina - Une salle paroissiale, mais pas d'église

Le successeur du père Hercule Paradis, O.F.M., aux destinées de la paroisse St-Jean-Baptiste de Regina, sut redonner un regain d'activités à la paroisse nationale française de la capitale de la Saskatchewan, qui comptait maintenant plus d'une demi-douzaine d'organismes paroissiaux. On y retrouvait notamment M. Léonard Béchard en qualité de Grand Chevalier du Conseil Langevin No 4280 des Chevaliers de Colomb de Regina: M. René Colette à la présidence de la section locale de l'ACFC, Madame G. Paradis, à celle des Dames de l'Autel; et Raymond Langlais était à la tête du Club des Jeunes, et le nouveau curé, le père Ildefonse Riopel, O.F.M., de son côté, présidait le comité de la bibliothèque; Jacques Perreault dirigeait l'équipe liturgique et M. Raoul Langlais assumait la gérance de la Caisse Populaire française de Regina, Limitée. Quant à la Commission scolaire de l'Ecole Mathieu, qui était, rappelons-le, une école privée, elle était présidée par le Dr André Lizaire, dentiste. maintenant à Edmonton. (1) Deux autres comités, celui du Centenaire, présidé par M. Louis Laurent Béchard, et le comité de Construction, présidé par M. Léo Lirette, furent très actifs au cours des deux années passées par le R.P. Riopel en tant que curé de la paroisse St-Jean-Baptiste de Regina.


Mon premier hiver au Manitoba

Dans les pays chauds ou simplement tempérés, l'on s'imagine facilement que les pays réputés froids sont des régions horribles, inhabitables; passe encore d'y passer l'été, mais l'hiver, jamais!


Commanditaires

Ministère éducation
Logo - Radio-Canada







Collection numérisée du Canada
Conseils des écoles fransaskoises








Conseil canadien des archives
Patrimoine canadien







 
(e0)